• LBS : Si seulement...

    Oh ! si tu avais fait attention à mes commandements, ta paix aurait été comme un fleuve, et ta justice comme les flots de la mer ! Ésaïe 48. 18

    Oh ! si mon peuple m'avait écouté ! Psaume 81. 13

     

    "Si seulement…" exprime un regret. C'est une expression que l'on entend couramment. Si seulement je ne m'étais pas trompé de route ce jour-là ou si j'avais été plus prudent… Si seulement j'avais écouté les conseils de mes parents… Si seulement j'avais travaillé un peu plus pour réussir à mon examen, etc. Et nous reconnaissons nos erreurs, ou les occasions manquées.

    Mais dans les versets du jour, c'est Dieu qui manifeste son regret devant la désobéissance de son peuple terrestre, quand sa pensée était de lui faire du bien, de lui donner la paix, la victoire contre ses adversaires.
    Le Seigneur Jésus aussi a soupiré profondément à cause de l'incrédulité de ceux qu'il était venu guérir (Marc 8. 12). Devant l'endurcissement des habitants de Jérusalem, il s'est exclamé : "Si tu avais connu, toi aussi,… ce qui t'apporterait la paix ! mais maintenant, cela est resté caché à tes yeux" (Luc 19. 42). Ou encore : "Que de fois j'ai voulu rassembler tes enfants, comme une poule rassemble sa couvée sous ses ailes, et vous ne l'avez pas voulu !" (Luc 13. 34). En réponse à sa bonté, l'homme l'a crucifié.
    Aujourd'hui encore la pensée de Dieu est de faire du bien. Il est le Dieu bienheureux, qui veut nous faire partager son bonheur. Il ne prend pas plaisir à la mort du méchant, mais à ce que celui-ci abandonne ses mauvaises voies et qu'il vive (Ézéchiel 18. 23). L'homme est responsable de ses choix : accepter par la foi le salut offert par Jésus Christ, ou le refuser.
    Oh, si seulement tu faisais le bon choix !
     
     
    Source (La Bonne Semence)

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :