• MQ : Un Sauveur vous est envoyé - Par Egbert Egberts

    Quarante ans plus tard, un Ange qui apparut... dans la flamme d'un buisson en feu. Actes 7.30

     

    Noël, Dieu accomplit l'antique promesse. Comme en Égypte au temps de Moïse.

    À l'heure de Dieu, l'homme de Dieu se trouve à la montagne de Dieu.
    Homme de Dieu ? N'est-ce pas terriblement prétentieux ? Il est si réticent ce Moïse ! Après 40 ans passés à l'école de Dieu, il a perdu son envie de jouer les sauveurs. Les arguments pour échapper à l'appel sont encore les mêmes aujourd'hui : Je ne suis plus intéressé ; ça ne tient pas debout, je ne te connais pas ; ça ne peut pas marcher, on ne me croira pas ; tu as choisi la mauvaise personne...
    Pourquoi Dieu agit-il ainsi ? Quel gaspillage de temps ! Mais sans ce long écolage, Moïse serait devenu une idole. Et cela, Dieu le refuse : Moi, je suis l'Éternel, tel est mon nom. Et je ne donnerai pas ma gloire à un autre. Je ne livrerai pas mon honneur aux idoles (Ésaïe 42.8).
    Un buisson sec rempli du feu de Dieu, voilà ce que Dieu cherche. À l'heure de Dieu et à la montagne de Dieu, l'homme de Dieu est rempli du feu de Dieu.
    Dieu cherche un buisson sec pour que la gloire lui revienne. Nous résistons à cela. Nous voulons briller et non brûler.
    Le feu de Dieu, c'est quoi ? L'enthousiasme ? L'émotion ? Non, mais le feu de sa présence sainte brûlante en nous ce qu'il ne peut utiliser. Ce n'est pas très populaire. Un arbre de Noël ne paraît-il pas préférable à un buisson sec ?
     
    Egbert Egberts
     
     
    Source (Méditations Quotidiennes)

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :