• PaS : Attestations divines

    "Voici pour vous le signe : vous trouverez un petit enfant emmailloté et couché dans un crèche." Luc 2. 12

     

    Dieu a toujours attesté l'identité de Celui qu'il envoyait das ce monde.

    Lorsque Jésus naît à Bethléem, l'ange donne un signe aux bergers pour qu'ils trouvent le Messie sans le confondre avec un autre enfant. Les mages son guidés par une étoile spéciale jusqu'au lieu où est le petit enfant.
    Quand Jésus commence son ministère, il s'avance, un homme parmi les hommes, un Juif parmi les Juifs, jusqu'au Jourdain pour être baptisé par Jean. Mais le Père veut que son Fils ne soit pas confondu avec tous ceux qui sont présents. Lorsqu'il remonte de l'eau les cieux s'ouvrent, l'Esprit de Dieu descend sur lui comme une colombe. Une voix se fait entendre des cieux : "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai trouvé mon plaisir" (Matt. 3. 17).
    Invité à une noce avec ses disciples à Cana de Galilée fait là "le premier de ses miracles" (Litt. le premier des signes) (Jean 2. 11). Dieu l'accrédite auprès des Juifs comme Messie par ce premier signe et par tous ceux qui suivront (voir Act. 2. 22).
    Sur la sainte montagne, Jésus est transfiguré, alors qu'il s'entretient avec Moïse et Élie. Du milieu de la nuée, Dieu déclare aux disciples pour qu'ils accordent la prééminence à son Fils : "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui j'ai trouvé mon plaisir, écoutez-le" (Matt. 17. 5).
    Dieu s'est servi même des ennemis du Seigneur, afin qu'il n'y ait pas de confusion possible quant à son identité. Judas Iscariote, le traître, convient d'un signal avec les responsables du peuple : "Celui à qui je donnerai un baiser, c'est lui" (Marc 14. 44). Et Pilate fait placer un écriteau sur la croix, avec cette inscription : "Jésus le Nazaréen, le roi des Juifs".
    C'est "par la résurrection des morts" que Jésus a été "démontré Fils de Dieu" (Rom. 1. 4) : résurrection de la fille de Jaïrus du fils de la veuve de Naïn, de Lazare, mais surtout et avant par sa propre résurrection d'entre les morts.
    Un Jour, Dieu l'honorera par l'hommage de tout l'univers : sans contestation possible, tous reconnaîtrons sa seigneurie. Même ceux qui l'auront rejeté seront contraints, ce jour-là, de reconnaître que Jésus est effectivement le Seigneur de gloire.
     
     
    Source (Plaire au Seigneur)

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :