• PaS : Dans son logement

    "Paul demeura deux années entières dans un logement qu'il avait loué pour lui, et il recevait, tous ceux qui venaient le voir." Actes 28. 30

     

    Le message d'aujourd'hui est particulièrement dédié aux personnes invalidées qui ne peuvent pas, ou peu, sortir de chez elles. La dernière vision que nous avons de l'apôtre Paul dans le livre des Actes semble un précieux encouragement pour elles.

    Il est là, à Rome, dans un logement qu'il a loué. Ce n'est pas tout à fait la prison comme il la connaîtra plus tard. Toutefois, il ne peut plus aller et venir : un soldat le garde (Act. 28. 16). L'apôtre avait sillonné l'Asie mineur jusqu'en Illyrie (Albanie actuelle) et la côte est de la Grèce lors de trois grands voyages missionnaires. Il avait visité un grand nombre d'assemblées chrétiennes et rencontré beaucoup de croyants. Il avait prêché la Parole à des auditoires parfois nombreux. Il se retrouve seul, obligé de rester dans son logement à Rome. Il semble n'avoir plus beaucoup de possibilités de servir. Une est mentionnée ici : << recevoir >>. Paul "recevait tous ceux qui venaient le voir. Il prêchait le royaume de Dieu et enseignait tout ce qui concerne le Seigneur Jésus Christ, avec tout hardiesse, sans empêchement" (v. 30, 31).
    Devant cet exemple, peut-être allons-nous dire : << Moi, je ne suis pas Paul, je n'ai pas toutes ces visites >>. Réfléchissons un instant à ceux qui viennent dans notre maison durant une année. Qui sont-ils ? Certes, il y a ceux qui nous invitons, mais aussi bien d'autres : c'est le voisin qui vient demander de l'aide, c'est l'artisan qui vient proposer ses services, c'est un enfant qui veut être soigné ou consolé, c'est tel frère ou sœur qui pleure, qui a besoin d'un coup de main, d'un conseil ou de prières, ce sont peut-être les aides soignant(e)s des soins à domiciles qui se succèdent les un(e)s aux autres au gré des besoins...
    Et si tous ceux-là et d'autres encore entendaient parle du "salut de Dieu" (v. 28) et "de de ce qui concerne le Seigneur Jésus" (v. 31), combien pourraient être encouragés ! "Une parole dite en son temps, combien elle est bonne !" (Prov. 15. 23).
    En somme, un logement peut devenir un champ missionnaire !
     
     
    Source (Plaire au Seigneur)

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :