• VA : Car le temps passe vite... - Par Théophile Hammann

    Apprends-nous donc à bien compter nos jours, afin que notre cœur acquière la sagesse ! Psaume 90.12

     

    Les années passent si vite et nous nous rendons compte que nous ne sommes pas faits uniquement pour la terre. La plupart des personnes âgées disent que leur vie a été un souffle, éphémère comme une fleur qui éclot le matin et se fane le soir. Si la vie s’arrête à la tombe, alors elle n’a aucun sens. Mais comment savoir ?

    Eh bien, nous pouvons savoir ! Jésus a quitté la gloire céleste, il est venu sur la terre pour nous enseigner, lui qui est la Vérité. Et il déclare qu’il y a un au-delà. D’ailleurs il en est revenu : il est mort le vendredi saint, mais revenu à la vie le dimanche de Pâque. Il enseigne qu’à la mort commence l’éternité : une éternité loin de Dieu, dans l’angoisse, les ténèbres et le tourment pour ceux qui l’auront rejeté, ou bien une éternité avec lui dans la gloire, le bonheur et l’amour pour ceux qui auront cru en lui, qui lui auront obéi et qui l’auront aimé. Alors, finis les soucis et les angoisses de la terre, les injustices, les péchés. Ne ratons donc pas ce divin rendez-vous. Notre vie terrestre, si brève, n’est que la salle d’attente de l’éternité.
    Prions : « Jésus, tu nous as préparé une place ! “Oh ! quel beau jour où, devant ta face, Tous tes rachetés apparaîtront, En célébrant ta gloire et ta grâce ! De leurs chants les cieux retentiront” (Chant composé par A. Booth-Clibborn)… »
     
    Théophile Hammann
     
     
    Source (Vivre Aujourd'hui)

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :