• VA : Le triple sacrifice - Par Bernard Doise

    Notre Seigneur Jésus-Christ a manifesté sa grâce envers nous : lui qui était riche, il s’est fait pauvre pour vous, afin que par sa pauvreté vous soyez enrichis. 2 Corinthiens 8.9

     

    Noël c’est la joie sur la terre, c’est la fête qui annonce la venue du messie. Mais Noël a été un bouleversement au ciel : Jésus quitte la divinité et sa gloire, pour venir ici-bas. Il prend une forme humaine sous les traits d’un bébé. Pour les hommes, c’est mignon. Pour lui, un grand renoncement.

    Le deuxième sacrifice, c’est que, pour son séjour sur la terre, Jésus a accepté de vivre d’une manière très simple. Il aurait pu être roi, chef de guerre et maître du monde, dominer dans toutes les situations et s’imposer devant les hommes. On l’attendait pour délivrer son peuple de la domination romaine. Il avait la puissance et la force pour lui, mais il ne les a pas utilisées.
    Des années plus tard, se réalise le troisième sacrifice : Jésus l’a vécu sur la croix. Affronter la mort, personne n’en voudrait. Pourtant, lui, Jésus l’a fait. Il s’est mis à notre place afin que nous ne soyons pas atteints par la colère de Dieu ! Il a donné sa vie pour sauver nos vies.
    Quel grand sujet de joie : le divin Fils a triomphé de la mort pour rejoindre la gloire céleste, sa mission parfaitement accomplie !
    J’ai maintenant la ferme assurance d’être avec lui pour l’éternité : c’est mon cadeau de Noël.
    Partagez-vous cette assurance avec moi ?
     
    Bernard Doise
     
     
    Source (Vivre Aujourd'hui)

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :